Un ovni s’est posé au théâtre de la cartoucherie j’ai nommé : Pivoine et ses dictons qui mettent les Saints à nus. Hier, j’ai assisté à l’avant-première de cet hybride entre série en format court et pièce de théâtre version baroque.

pivoine-theatre


Le baroque ou l’art de l’exagération


Le baroque se retrouve dans tous les domaines : musique, décoration mais aussi au théâtre. Il se caractérise par l’exagération de l’articulation, du mouvement, de la surcharge décorative, c’est l’exubérance par excellence !  

Ce style donne à la série un rythme quasi musicale. La gestuelle a elle aussi un rôle primordiale puisque chaque mouvement est rhétorique, ils mettent en valeur le discours de notre chère Pivoine.


Pivoine Montre Ses Saints


 Pour le moment, la série se compose de 7 épisodes, chacun dédié à l’histoire des Saints et de leurs dictons. Je vous laisse découvrir l’épisode de Saint Fiacre, guérisseur spécialiste du fic, c’est-à-dire des tumeurs en forme de figue…

Psst : Retrouvez les autres épisodes sur la page Youtube de Pivoine

Vous en voulez plus ? Gardez l’oeil ouvert car Pivoine n’a pas fini sa tournée et sera peut-être bientôt sur nos petits écrans.

Vous aimez ? Partagez votre avis en laissant un commentaire !

Pivoine Montre Ses Saints
5 pour 4 vote[s]