La visibilité sur internet, c’est le graal de tous blogueurs. Pour être lu et échanger avec d’autres passionnés du net, il y a quelques petites astuces à mettre en place. C’est pour cela que je vous avais déjà prodigué mes tous premiers conseils sur les bases du SEO.

Aujourd’hui, on pousse la réflexion du référencement naturel encore plus loin grâce à Véronique Duluc, content manager freelance pour l’agence SEO Powertrafic.

SEO-Blog-itw


SEO pour débutant, par quoi commencer ? 


 Véronique Duluc : Pour les blogueurs, je préconiserais tout d’abord ces conseils simples à mettre en place :

  • Travailler les métadonnées de son blog : c’est à dire le titre SEO et la métadescription qui sont les éléments qui apparraissent dans les résultats de recherches de Google/Bing/Yahoo.
  • Bien nommer vos photos en utiliant des mots-clés (exit donc les noms comportants des chiffres ou peu explicite concernant votre image).
  • Il ne faut pas négliger la balise alt de chaque image. Cette dernière à 2 utilités : la première est de renseigner les personnes malvoyantes ou aveugles de ce qui est représenté sur votre illustration. La seconde, de permettre à Google de comprendre votre image, ce dernier n’étant pas encore capable de la lire sans texte. Cela favorise son indexation et donc la visibilité de votre blog.
  • On pense aussi à la structure de ses articles que cela soit pour vos lecteurs ou les bots des moteurs de recherches : on structure son texte en paragraphe qui seront tous titrer (sauf le chapeau ou introduction). Chacun des titres devant être en H2 pour un titre principal de paragraphe ou en H3 pour un sous-titre de paragraphe.
  • Le titre principal de l’article devant lui être en H1, celui des widgets en H4 … cela permet d’une part aux moteurs de recherches de comprendre la structure de vos blogs et de chacun de vos articles tout en améliorant l’expérience de lecture.

Pour cela, on veillera à ce que le thème que l’on utilise est propre et bien structuré. Le cas échéant, si ce n’est pas le cas, on modifiera le thème en conséquence. Ceci est assez facile à faire avec Blogger mais plus compliqué avec WordPress. Certains thèmes, ne pouvant être modifié correctement sans se mettre à beugger.

conseil-seo-blog

Conseil bonus : on travaille ses mots-clefs en faisant une petite recherche via Google Adwords et Google Trends.


Au contraire, quelles sont les pires pratiques SEO ?


 V.D : Les pires pratiques SEO pour un blog, c’est de mettre trop de liens dans un article (on se limite à 3) avec des images très lourdes qui ralentirais tout le site.

On évite aussi, si jamais l’on écrit sur un autre blog de copier/coller l’article que l’on a rédigé sur son propre blog. Cela créé de la duplication de contenu qui est sanctionnée. On préférera pour informer ses lecteurs de l’existence de ce billet rédigé par ses soins de mettre un lien vers ce dernier.

Il n’est pas recommandé, non plus d’utiliser la balise More pour son blog car il y aura alors duplicate content interne. On lui préférera l’utilisation de l’option “Extrait” dans WordPress et pour Blogger, on laisse la totalité de l’article sans la balise More.

Et enfin, négliger son lectorat et ne penser qu’au SEO lorsque vous rédigé !

C’est bien votre public qui fait vivre votre blog, donne un sens à vos écrits et qui augmente sa notoriété au fil des jours et semaines. Il est donc important d’écrire pour vous et pour eux … l’essentielle étant de fournir un travail de qualité.


Que pensez-vous d’Hellocoton ? 


hellocoton-logo-seoV.D : Hellocoton est une excellente plateforme pour faire connaître son blog, partager ses idées, créer une communauté et faire évoluer son projet.

Je ne peux que la recommander, d’autant plus qu’elle n’est pas néfaste au SEO.

En effet, il n’y a aucune duplication de contenu avec Hellocoton, aucune indexation de vos articles avec l’URL d’Hellocoton (qui apparaît lorsque l’on clique sur un lien et qu’il y a la barre de vote).

Son impact sur le SEO est nul mais c’est la notoriété, l’échange qui sont ici, les plus importants.
Je peux également recommandé Rebble.it qui est un bon vecteur de visite.

Par contre, évitez à tout prix Paperblog. Ce site duplique et indexe votre contenu, à votre dépend. Vous ne gagnez, en plus, pas de visite sur votre blog et risquez des pénalités de la part de Google pour duplicate content.


Quand passer un lien en “nofollow” ?


 V.D : En ce moment, il y a une certaine frénésie qui entoure le nofollow et tout le monde n’est pas d’accord sur le sujet. Certain, pour éviter toutes pénalités vous diront qu’il faut indiquer au bot de Google de ne suivre aucun lien présent dans votre article. C’est un peu déraisonnable de faire cela.

Si vous faîte confiance à un site et si vous souhaitez lui donner un coup de pouce parce que vous l’appréciez, alors vous pouvez lui mettre un lien dofollow dans votre article.

On évite par contre tout lien vers un site aux contenus faibles, qui n’apportera aucune informations à vos visiteurs et qui n’ont rien à voir en terme de thématique avec celui de votre billet ou celles de votre blog.


Des outils SEO indispensables pour blogueur  ?


 V.D : Si vous utilisez le CMS WordPress, alors je ne peux que recommander le plugin YOAST qui vous permettra de travailler votre référencement avec facilité (redirection, sitemap xml, robot.txt, métadonnées).

Ensuite, installer une extension comme WP Total Cache vous permettra d’améliorer le temps de chargement de votre blog, ce qui a un impact favorable sur le SEO tout en améliorant l’expérience de l’utilisateur. Ce dernier n’ayant pas à attendre longtemps pour afficher votre blog.

Breadcumb NavXT vous permettra de mettre en place un fil d’Ariane sur votre blog permettant à l’utilisateur de revenir en arrière sans difficulté, de se situer sur votre site et qui sera utile pour votre linking interne.

plugin-seo-wordpressVous pouvez aussi utiliser Broken Link Checker qui vérifiera si vos liens sont toujours bon.

WordPress Related Post vous permettra de mettre en avant en bas de chacun de vos articles d’autres contenus sur des thèmes similaires à découvrir sur votre blog.

En dehors, des extensions propres à WordPress, pensez aussi à l’utilisation des outils de Google :

Google Analytics pour analyser et comprendre les statistiques de votre blog : qui sont vos visiteurs ? Comment sont-il arrivé ? Grâce à quels mots-clés ? Combien de temps sont-ils restés etc …

Google Webmaster Tools pour vérifier l’indexation de ses liens, tester son robot.txt, desindexer les liens qui ne sont plus correct.

L’outil de recherche de mots-clés de Google Adwords qui vous aidera à trouver des expressions à fort trafic que vous pourrez travailler dans vos méta-title, métadescriptions et dans votre article.


Des derniers conseils à nous prodiguer ?


 V.D : Si ce n’est pas déjà fait :

  • Générez un sitemap.xml,
  • n’indexez pas les pages auteurs, les pages catégories via le robot.txt
  • Mettez en place une URL canonique pour chacun de vos billets afin d’éviter toute duplication de contenu.

Tout ceci est facilement paramétrable via Yoast pour les utilisateurs de WordPress et via l’interface d’administration pour Blogger/blogspot.


En savoir plus sur Véronique Duluc  


Veronique-Duluc-ITWFreelance dans les domaines du community management, du référencement et de la rédaction de contenu en tant que Content Manager, elle effectue en parallèle sa dernière année de Master Web Editorial à l’Université de Poitiers.

Elle a donc une double casquette : étudiante et entrepreneur de sa propre société The Checkpoint (site en cours de développement).

Elle travaille en ce moment pour l’agence Powertrafic, agence de social média qui propose des solutions adaptées aux entreprises souhaitant développer une stratégie de référencement naturelle, payante, via les réseaux sociaux, etc.

Conseils SEO : ITW de Veronique Duluc
5 pour 2 votes